Hôtel Carlton - 3, rue Pierre Mauroy - 59000 Lille - Tél (33) 03 20 13 33 13 - E-mail : carlton@carltonlille.com

Utopia : les expositions 2022 à ne pas manquer à Lille !


Découvrez ou redécouvrez les nouvelles expositions de l'immanquable saison culturelle lille3000, UTOPIA ! Un été lillois sous le signe de la nature, de mystique et du vivant. 

 

La forêt magique

Du 13 mai au 18 septembre - Palais des Beaux-Arts

Tantôt vénérée et protégée, tantôt crainte et détestée, la forêt habite notre imaginaire depuis des temps immémoriaux. Les artistes ont toujours porté un regard singulier sur l’arbre et la forêt, pressentant leur importance dans l’équilibre du monde vivant.

À partir de peintures, d’installations, d’immersions et d’extraits de films et de jeux vidéo, l’exposition propose une expérience esthétique forte, conjuguée au message écologique et sensible des artistes d'hier et d'aujourd'hui.

 

Le serpent cosmique

Du 16 mai - 2 octobre - Musée de l'Hospice Comtesse

En dialogue avec les collections du musée, Le serpent cosmique explore la manière dont les artistes s’inspirent et se nourrissent de la nature et du vivant pour créer des utopies. Une véritable expérience immersive et sensorielle pour explorer différemment notre place dans le monde et réveiller le lien profond qui nous unit à la nature, notamment grâce à des rites et pratiques ancestrales comme le chamanisme.

 

Les Vivants - Fondation Cartier pour l’art contemporain

Du 14 mai au 2 octobre - Tripostal

À rebours de la tradition occidentale, Les Vivants nous invite, par le regard et l’écoute, à considérer les non-humains comme nos égaux au sein d’un vaste monde commun, celui des vivants. L’exposition convie une communauté d’artistes et de scientifiques engagés dans une quête esthétique et existentielle, profondément marquée par la beauté énigmatique du monde vivant. 

 

Cette mer qui nous entoure

Du 12 mai au 17 juillet - Espace Le Carré

Reprenant le titre d’un ouvrage écrit par la biologiste marine Rachel Carson en 1951, Cette mer qui nous entoure invite à repenser nos relations avec les espaces marins, leurs richesses et leur diversité, à envisager leur fragilité. Ici ou ailleurs, la mer en tant que ressource naturelle et vitale est mise à l’épreuve des bouleversements climatiques. Insaisissable et familière, la mer est le point de départ des créations artistiques de chacun des artistes invités.

 

Novacène

Du 14 mai au 2 octobre - Gare Saint Sauveur

Dans son dernier ouvrage, le scientifique anglais James Lovelock annonce une nouvelle ère, le Novacène, qui va succéder à notre ère actuelle, l’Anthropocène, marquée par les bouleversements climatiques et environnementaux dus à l’activité humaine.

Près de 50 ans après son hypothèse, Gaïa, qui affirmait que la Terre est un être vivant, ce célèbre environnementaliste anglais, prédit avec optimisme une relation positive entre l’homme et l’environnement aidée par la technologie. Se déployant dans tous les espaces de la Gare Saint Sauveur, l’exposition Novacène s’inscrit dans cette utopie post-anthropocène et révèle ses indices.

 

Môm'art

Du 14 mai au 2 octobre - Gare Saint Sauveur

Quels liens visibles et invisibles unissent l’humain aux vivants ? Quelle est l’étonnante vie des plantes et des arbres ? Comment s’inspirer de la nature ? Quelles sont les impacts des interventions humaines sur la nature ? Quelle est la place de la nature en ville ?

Les élèves de Lille, Lomme et Hellemmes ont été invités pendant cette année scolaire à (re)découvrir la nature et ses trésors pour s’en inspirer et pour l’interroger. Avec leurs enseignants, les intervenants artistiques et animateurs de la Ville de Lille, des artistes et auteurs, les élèves peignent, dessinent, préparent des spectacles et concerts, s’improvisent sculpteurs ou photographes autour de sujets en lien avec Utopia, nouvelle édition thématique de lille3000.

 

Le jardin d'Eden

Du 14 mai au 2 octobre - Maison Folie Wazemmes, Maison Folie Moulins, Eglise Sainte-Marie-Madeleine 

Siegrid Demyttenaere & Sofie Lachaert - représentées par lsd2 - ont développé un programme artistique engageant et créateur de débat. Le résultat, intitulé Le Jardin d’Eden, est une présentation séduisante et animée, qui célèbre et stimule la recherche de l’humain pour un monde meilleur à travers le regard critique d’artistes. À cette occasion, lsd2 transforme la maison Folie Wazemmes, la maison Folie Moulins et l’église Sainte-Marie-Madeleine en laboratoires artistiques, où interagissent des idées ambitieuses concernant notre futur et où des perspectives valeureuses sont imaginées, planifiées et visualisées.

 

Utopia au Musée

Du 14 mai au 2 octobre - Musée d'histoire naturelle 

Prenez conscience de manière sensible et collaborative, des différentes perceptions qui existent dans la Nature, et ainsi voir le Monde à travers le regard d’animaux, avec le Zooscope.

Faites également la connaissance du Blob, cet être vivant unicellulaire, ni animal, ni végétal, ni champignon, appartenant à la famille des amibes, élevé au Musée, observé par Hadrien Tequi, artiste contemporain et faisant preuve d’une forme d’intelligence inattendue…

Découvrez une exposition-dossier mettant à l’honneur le travail de représentation scientifique des espèces d’arbres disparues, avec notamment la découverte des travaux d’illustration de Madeleine Aimé.

Rencontres, nocturnes et ateliers viendront également illustrer ces thématiques et vous permettront de réfléchir autrement à demain, et envisager un Monde où l’humain se réconcilie avec le vivant.

 

Rêves d'encre

Du 14 mai au 2 octobre - Espace Edouard Pignon

Inspirée par le cinéma et la photographie, l'artiste compose ses tableaux comme des arrêts sur image, laissant ainsi la scène dans une temporalité irréelle, et le spectateur libre d'en imaginer le récit. Chacune de ces villas, constructions tantôt italiennes, californiennes ou japonaises, semble se dresser sur un même territoire, un espace inconnu, couvert d'une jungle dense peuplée de cascades, de lacs et de palmiers. La nature qui entoure les maisons rassemble des paysages et des végétations de climats différents qui cohabitent et rendent les lieux encore plus indéfinissables, sorte de paradis, à peine dérangé par la présence humaine. Si les édifices, rappellent parfois l'architecture utopique du brutalisme, les ornementations et les mosaïques de marbrure, de terrazo et les assemblages s'ancrent dans un récit provoquant l'apaisement, l'émerveillement voire l'amusement. Le rose pâle qui colore les œuvres devient le fil conducteur de ces récits utopiques, ouvrant au visiteur la perspective de ses propres histoires.

 

 Rendez-vous sur culture.lille.fr pour plus d’information !

 

Source : https://www.lille.fr/La-cultur...

Réserver une chambre

Affaire ou plaisir, vous êtes intéressé par un petit arrêt à Lille ?

Voir les offres