Hôtel Carlton - 3, rue Pierre Mauroy - 59000 Lille - Tél (33) 03 20 13 33 13 - E-mail : carlton@carltonlille.com

Les origines de la Fête Nationale Belge


Les origines de la Fête nationale belge

 

C'est par une loi du 27 mai 1890 que la date du 21 juillet fut instituée Fête nationale de la Belgique. Les Belges commémorent ainsi le serment fait le 21 juillet 1831 par Léopold Ier, premier roi des Belges, de rester fidèle à la Constitution. Cette Constitution garantit les libertés individuelles des citoyens et se fonde sur la séparation des trois pouvoirs : pouvoir législatif, pouvoir exécutif et pouvoir judiciaire. Le serment du roi Léopold Ier fut l'aboutissement des démarches qui firent de la Belgique indépendante une monarchie constitutionnelle et parlementaire.

 

Un peu d’Histoire

 

À la suite de la révolution belge de 1830 qui mena à l'indépendance de la Belgique, le Congrès national décide que la Belgique devait être une monarchie constitutionnelle. Le 4 juin 1831, le Congrès appelle Léopold de Saxe-Cobourg-Gotha, à devenir le premier roi des Belges.

Le 17 juillet, le roi se rendit d'Angleterre à Calais par bateau puis en calèche par la plage de Dunkerque jusqu'à La Panne. Il se rendit ensuite à la place Royale de Bruxelles où il prêta serment le 21 juillet 1831 et devint ainsi le premier Roi des Belges. Le jour de la fête nationale fut d'abord fixé au 27 septembre commémorant alors les « journées de septembre », nom couramment donné à la révolution belge. Ce n'est que sous le règne de Léopold II, le 27 mai 1890, que la fête nationale fut fixée au 21 juillet pour lier ce jour de fête pour le pays à la personne du Roi.

En 1937, la ville de Liège décide de célébrer, tous les 14 juillet, la fête nationale française afin de protester contre la politique de neutralité de la Belgique vis-à-vis du Troisième Reich et contre la dénonciation de l'accord militaire franco-belge par le gouvernement. Sous l'impulsion de Georges Truffaut, pour défier le gouvernement belge qui venait de dénoncer l'accord militaire avec la France malgré la menace de l'Allemagne hitlérienne, le collège échevinal décida de célébrer le 14 juillet : depuis lors, ce soir-là, un feu d'artifice illumine le ciel de Liège ; il n'y en aura pas eu le 21 juillet, jour de la fête nationale belge. La fête nationale française y est encore célébrée au xxie siècle et rassemble plus de 35 000 personnes chaque année.

 

Un renouvellement de l’Origine

 

La journée du 21 juillet 2013 se distingue des autres 21 juillet depuis celui de Léopold Ier pour plusieurs raisons : la première est qu'elle a été marquée par l'abdication volontaire du roi Albert II. En effet, il n'est pas dans la tradition de la monarchie de quitter le trône avant le décès du Roi. La première abdication, celle de Léopold III étant une abdication forcée par les troubles qui agitaient les rues de Bruxelles, celle du roi Albert II marque un tournant dans la conception de la fonction monarchique en Belgique.

La deuxième raison est que la prestation de serment du Prince héritier, Philippe de Belgique, s'est déroulée une heure et demie seulement après l'abdication de son père. Il est généralement de coutume et comme prévu par la Constitution de laisser une période d'interrègne de 10 jours. Cette prestation de serment intervient 182 ans jour pour jour après celle de son ancêtre Léopold Ier premier roi des Belges.

 

Les festivités du 21 juillet

 

La fête nationale donne lieu à des festivités à travers tout le pays. À cette occasion, Bruxelles et les autres villes de Belgique se transforment et laissent place à des festivités à travers le pays. Les édifices publics sont pavoisés en l'honneur de la Fête Nationale et la journée est ponctuée par des festivités populaires : bals aux lampions, feux d'artifices, spectacles. En famille ou entre amis, c’est alors l’occasion de profiter d’une journée rendant hommage à l’histoire du pays et à cet anniversaire clé.

Cette journée laisse également place aux trois symboles du pays : l’hymne, le drapeau et la devise. On retrouve en effet ce drapeau sur les façades en ville, dans chaque région du pays. Il est également sorti à l’occasion de défilés au cours desquels l’hymne national peut être chanté.

 

L'hymne national belge

 

L'hymne national belge est une chanson révolutionnaire, la Brabançonne : 

 "O Belgique, ô mère chérie, 

 A toi nos cœurs, à toi nos bras, 

 A toi notre sang, ô Patrie ! 

 Nous le jurons tous, tu vivras ! 

 Tu vivras toujours grande et belle 

 Et ton invincible unité 

 Aura pour devise immortelle : 

 Le Roi, la Loi, la Liberté ! (ter)"

 

La devise belge

 

La devise de la Belgique est : "l'union fait la force". Une devise que l'on traduit en néerlandais par "Eendracht maakt macht" et en allemand par "Einigkeit macht stark". Elle fait référence au fait que la Belgique est un état fédéral qui regroupe trois régions : la région bruxelloise, la région flamande et la région wallonne.

 

Les autres fêtes du pays

 

Si le 21 juillet est la date choisie pour la fête nationale du pays, il faut savoir que la Belgique, composée notamment d’une Région flamande néerlandophone au Nord et d’une Région wallonne francophone au Sud, reconnaît cinq autres fêtes, qu’elles soient régionales ou communautaires. Le 8 mai est fêtée la Région de Bruxelles-Capitale pour célébrer la victoire de la démocratie sur le fascisme en Europe en 1945. La communauté flamande dispose de sa fête le 11 juillet en mémoire d’une bataille en 1302. Chaque troisième dimanche de septembre, c’est au tour de la Région wallonne, et chaque 27 septembre celle de la communauté française. Enfin, la communauté germanophone a choisi le 15 novembre. 

Autant d’occasions de célébrer une histoire mouvementée dans un pays dont la devise est « L’Union fait la force ».

 

Sources

https://www.lemagfemmes.com/Fetes-populaires/Fete-nationale-belge.html

https://www.joursferies.fr/belgique/fete-nationale-belgique.php

https://www.caminteresse.fr/histoire/quelle-est-lorigine-de-la-fete-nationale-belge-11185300/

 

Réserver une chambre

Affaire ou plaisir, vous êtes intéressé par un petit arrêt à Lille ?

Voir les offres