Hôtel Carlton - 3, rue Pierre Mauroy - 59000 Lille - Tél (33) 03 20 13 33 13 - E-mail : carlton@carltonlille.com

<< Vue en direct depuis nos chambres

24h / 24

L’Hospice Comtesse : Musée et monument historique de Lille



Jeanne de Constantinople, comtesse des Flandres, fonde en 1237 dans l’enceinte de son propre palais un hôpital dans lequel elle investit hautement. En 1243, elle fait don des moulins de Lille et de Wazemmes à son hôpital ainsi que du droit de banalité des moulins qu’elle possède sur toute la banlieue de Lille et que l’on appelait la “Manée de Lille”. Cette dernière comprenait les villages qui s'inscrivaient à l’intérieur d’un territoire autour de Lille, de circonférence à égale distance de Seclin, Anstaing et Tressin.


Des problèmes dans l’ère du temps

N’ayant pas fait exception à la règle des édifices de l’époque, un incendie dans la nuit du 11 avril 1468 détruit entièrement l’établissement. La salle des malades est reconstruite entre 1468 et 1472 et le rez-de-chaussée de l’édifice de la communauté religieuse entre 1477 et 1482. À la suite d’un nouvel incendie le 17 mars 1649, qui détruit la chapelle et certains bâtiments conventuels, on élève et reconstruit l’étage du bâtiment de la communauté. En 1650, Julien Destrée édifie le bâtiment bordant la rue de la Monnaie, dont la façade est louée à des artisans et commerçants. Puis, de 1652 à 1657, on termine les travaux en bâtissant une nouvelle chapelle rehaussée et séparée de la salle des malades par une tribune. Elle forme alors une clôture de pierre, suivant les recommandations de l'assemblée actuelle de l’Église catholique. Le plafond en bois de la salle des malades est alors décoré de tapisseries datant de 1704. La cour d’honneur est fermée à l’ouest par un dernier bâtiment achevé en 1724. Le bâtiment restera l’hôpital principal lillois jusqu’à la fin du XVIIIè siècle.

L’hôpital dit Comtesse, appelé ainsi en souvenir de sa fondatrice sera transformé en hospice pour vieillards et en orphelinat, dit des Bleuets, après la Première Guerre mondiale.


Un édifice aux multiples facettes

En 1942, Georges-Henri Rivière, alors conservateur du Musée national des arts et traditions populaires de Paris, cherche un bâtiment à Lille pour y installer un musée d’histoire et d’ethnographie répondant sur le plan régional au musée parisien. Lhospice Comtesse, dont les bâtiments ont été classés Monuments Historiques le 14 avril 1923, est proposé. En mai 1958, après plusieurs années de restauration, la ville prend possession des locaux et. En mai 1961, une première présentation de meubles et d’objets d’art mis en dépôt par les hospices de Lille, complétée par une sélection d’oeuvres des collections du Palais des beaux-arts, est réalisée au rez-de-chaussée du bâtiment. Le 8 novembre 1962, le conseil municipal décide l'ouverture d’un musée sous la forme d’une annexe au Palais des beaux-arts, sous la dénomination “Musée de l’Hospice Comtesse”. Le 11 février 1966, un nouveau poste de conservateur est créé pour mettre en oeuvre un projet de musée d’ethnographie et de folklore, autour de l’histoire de la région du Nord-Pas-de-Calais. Le projet, placé sous l’autorité du directeur du Palais des beaux-arts, a évolué depuis, pour se recentrer sur l’histoire de Lille et de ses arts décoratifs. Finalement en 1972, le musée recevra près de 35 000 pièces constituées de daguerréotypes et du fond photographique Jean Pasquero, légué par son fils, illustrant l’histoire de Lille et de la région.


Un voyage temporel des Hauts-de-France

Que vous vous intéressiez un tant soit peu à l’histoire de notre chère capitale des Flandres, l’Hospice Comtesse est l’une des adresses à ne pas rater pendant votre séjour. À l’abri des regards indiscrets, peintures, tapisseries, photographies ou encore orfèvreries lilloises vous attendent. Véritable annexe du Palais des Beaux arts, venez découvrir le patrimoine et bénéficiez d’un spectacle historique à proximité de la Grand’Place de Lille. Après une visite riche en histoire, l’hôtel Carlton étant situé à deux pas du Monument Historique, saura vous accueillir. Laissez-vous charmer par le style de nos chambres luxueuses le temps d’une pause. L’hôtel Carlton de Lille sera l’étape reposante de votre villégiature.


Réserver une chambre

Affaire ou plaisir, vous êtes intéressé par un petit arrêt à Lille ?

Voir les offres