Hôtel Carlton - 3, rue Pierre Mauroy - 59000 Lille - Tél (33) 03 20 13 33 13 - E-mail : carlton@carltonlille.com

<< Vue en direct depuis nos chambres

24h / 24

Lille : l’histoire extraordinaire de la Capitale des Flandres



Selon la légende, Lille aurait été fondée en 640 par Lydéric, fils du prince de Dijon. Toutefois, elle n’apparaît dans les archives qu’à partir du XIe siècle. Le site actuel de la ville recèle des traces d’occupation antérieure comme la préhistoire ou l’époque gallo-romaine, mais les vestiges retrouvés ne disent rien l’urbanisation à ces époques, même s’il semble probable qu’un hameau existait au moins à l’époque romaine. Les conditions de la naissance de la ville restent toutefois un sujet très controversé.


La Flandre française

La Flandre française consiste, traditionnellement, en la moitié supérieure du département du Nord, c’est-à-dire des arrondissements de Dunkerque et de Lille, surnommée “la Capitale des Flandres” et d’une partie de l'arrondissement de Douai, ville où se situait le Parlement sous l’Ancien Régime. Le sud du Douaisis et la Scarpe (rivière canalisée à partir d’Arras) sont des limites naturelles au sud du comté et donc de la Flandre française actuelle. En revanche, pour des raisons historiques et politiques très anciennes, aujourd'hui les limites de la Flandre française évoluent encore, même au-delà du département du Nord. Aujourd'hui, quatre communes des Hauts-de-France se revendiquent davantage de la tradition flamande romane : Fleurbaix, Laventie, Lestrem et Sailly-sur-la-Lys, qui font partie de la communauté de communes de Flandre Lys. En effet, sur le plan politique, du IXe au XVIe siècle c’est tout le comté qui faisait partie du royaume de France. Le vieux comté était un des douze pairs primitifs du Royaume de France, institués à l’époque capétienne.

Par conséquent elle résulte essentiellement de la reconquête du sud de l’ancien comté par la France au XVIIe siècle. Depuis Louis XIV et jusqu’à la Révolution, la Province française occupait l’actuel territoire du département et incluait quelques autres provinces et régions naturelles rattachées au Nord. En 1789, juste avant l’abolition des provinces, la Flandre française occupait une superficie de 2.621 km². Le 1er janvier 2008, 1 733 184 personnes vivaient sur ce territoire de 2.607 km², soit une densité de population de 660 habitants par km², parmi les plus élevées en France et supérieure à la Flandre belge.


Lille dans les périodes du comté de Flandres

Le comté, dont Lille devient l’une des capitales avec Gand, Bruges et Saint-Omer, est constitué progressivement à partir de 866 par Baudouin 1er. En 1066, lorsque le comte Baudouin V établit la grande charte de dotation de la collégiale Saint-Pierre, Lille est déjà une petite ville avec des remparts, accolée à son château fort, le “château de la Motte-Madame” et qui commence à se développer autour du faubourg marchand de la paroisse Saint-Étienne. La ville se développe grâce à son emplacement privilégié de traversée de la Deûle, au blé qu’on récoltait aux alentours en abondance et à ses relations avec les autres villes. En 1127, Lille connaît ses premiers sièges par les armées du Roi de France, Louis VI, lors des affrontements entre Guillaume Cliton, fils du duc de Normandie et Thierry d'Alsace comte de la région éponyme, pour la succession du comté. En juin 1213, c’est Philippe Auguste qui fait le siège de Lille et remporte la ville en trois jours. Elle est reprise par Ferrand de Portugal en septembre de la même année, puis de nouveau par Philippe Auguste qui incendie la ville, avant de s’en emparer, l’année suivante. À partir de 1214, Jeanne de Constantinople s’emploie à reconstruire la ville et ses fortifications. Elle fonde notamment l’hôpital Saint-Sauveur et l’Hospice Comtesse, dont nous avons fait un article.

Aujourd’hui, Lille est une commune de 232 440 habitants. Aux côtés de Roubaix, Tourcoing, Villeneuve-d’Ascq et 86 autres communes, la Métropole européenne de Lille comptait 1 139 929 d’habitants au 1er janvier 2014.

Lille, classée ville d’art et d’histoire, est une véritable aubaine pour ses visiteurs. Notre chère capitale renferme tant de secrets à découvrir sur place. Laissez-vous séduire par une de nos chambres sans plus attendre et venez visiter Lille !


Réserver une chambre

Affaire ou plaisir, vous êtes intéressé par un petit arrêt à Lille ?

Voir les offres